Découvrons le chamanisme sahélien…


Le chamanisme au Sahel est issu d’un syncrétisme religieux qui s’est établie, d’une part entre les anciennes pratiques occultes africaines de la sorcellerie et d’autre part les enseignements de l’Islam qui est prépondérant dans cette région de l’Afrique subsaharienne. C’est une synthèse originale entre deux courants mystiques et donc un mysticisme que les historiens des religions qualifient à juste titre de soufisme… Ces chamans du Sahel qui se nomment eux-mêmes des marabouts, sont issus de trois branches distinctes de ce particulier soufisme africain, ce sont les confréries que dirige un guide, le khalife général.

La plus importante et la plus puissante de ces confréries est le mouridisme, la Mouridiyya dont le siège est à Touba, ville sacrée des Mourides au Sénégal. La zone d’influence des mourides couvre l’ensemble du Sénégal ainsi que du Mali, du Niger et du Tchad à l’est, de la Gambie à l’Ouest et s’étend également sur la Guinée et le Burkina Faso au sud et la Mauritanie au nord. Cette puissante confrérie diffuse son enseignement sur sa propre chaîne de télévision qui émet sur l’ensemble de la bande sahélienne et son khalife général reçoit à Touba les chefs d’états africains comme le pape reçoit à Rome les chefs d’états européens.


La seconde de ces confréries est celle des Tidjanes, la Tidjaniyya qui est implantée au Sénégal dans les villes de Kaolack, Tivaouane et Thiès. Sa zone d’influence s’étend sur tous les pays cités précédemment ainsi que sur le Ghana et le Maroc d’ou elle prit son essor mais aussi sur la Libye, l’Egypte et au Moyen-Orient.

La troisième confrérie est celle des Layènes qui est implantée dans la ville sénégalaise de Yoff. Son influence est importante au Sénégal et au Cap-Vert.

Des études sur les confréries maraboutiques et sur la Mouridiyya et la Tidjaniyya sont accessibles sur ce site qui présente des chamans du Sahel, les marabouts, qui ce sont installés en France ainsi que dans les provinces de la Belgique francophone et dans les cantons de la Suisse francophone pour répondre à la demande de guidance des fidèles de leurs confréries respectives qui ont immigré en Europe. Ces chamans sont des médiums et des voyants marabouts qui sont consultés par leurs coreligionnaires pour leurs connaissances initiatiques d’un occultisme africain qui attire également de plus en plus d’européens de souche comme en témoignent des études récentes menées sur internet en général et sur les réseaux sociaux en particulier.

Pour aller plus loin, discutez en direct avec une voyante en cliquant ici.